Il faut s’éloigner du mythique Vieux-Port et du très architectural Mucem pour découvrir Smartseille. C’est en effet au nord de la ville que ce dernier prend ses quartiers, depuis 2016, transformant l’ancienne friche industrielle de l’îlot Allar en un concentré d’innovations. Fruit de la collaboration entre acteurs publics, privés et associations environnementales, ce lieu est devenu, en quelques années, un laboratoire qui préfigure la ville du futur. Si ce projet ne sera pas achevé avant fin 2018, Smartseille a déjà été reçu le prix de la ville intelligente, lors du Forum Smart City La Tribune, qui s’est déroulé à Paris, en novembre 2017. Le point sur ce qui deviendra bientôt le « 112e quartier » de Marseille (13).

Un écoquartier en harmonie avec son environnement

Á l'issue de la construction de Smartseille, 58 000 mètres carrés de logement, 27 000 mètres carrés de bureau, 3 000 mètres carrés de commerce se dresseront au milieu d’un terrain de 2,7 hectares. Autant d’immeubles pensés pour s’adapter aux caractéristiques de l’environnement local et du climat méditerranéen tout en limitant la consommation énergétique. C’est ainsi que cet écoquartier mise sur la thalassothermie. Ce procédé, qui peut être considéré comme un cousin de la géothermie, consiste à utiliser l’eau de mer pour chauffer ou refroidir des bâtiments. Une fois récupérée, celle-ci est injectée dans un circuit d’eau douce où des échangeurs thermiques récupèrent ses calories avant de la renvoyer à la mer. Une façon d’utiliser une ressource naturelle pour la convertir en énergie renouvelable.

Dans un souci constant de créer un ensemble architectural durable, les logements et bureaux bénéficient tous d’une double exposition afin de faciliter le rafraîchissement des pièces sans utiliser la climatisation. De même leur enveloppe externe, elle, a été conçue pour limiter la déperdition d’énergie. Autant de technologies qui devraient permettre de réduire de 30 % la facture énergétique des habitations, en comparaison à des logements classiques.

Un endroit où tisser du lien social

Ici, oubliez le chacun pour soi. Smartseille se veut un véritable lieu d’échanges et de partage. La mixité sociale est d’ailleurs au coeur de cet écoquartier. D’où cette volonté de mélanger à la fois habitations, bureaux, espaces de co-working, crèches, écoles, résidences pour personnes âgées…L’idée étant de recréer un esprit de village où l’individu se sent appartenir à un tout. Á Smartseille, les habitants vivront ensemble et plus seulement les uns à côté des autres. En témoignent les jardins partagés, où ils pourront faire pousser leurs légumes tout en se faisant la causette. Ou comment allier développement durable et convivialité.