D’Argelès-sur-mer (66) à Cerbère (66), la côte Vermeille, qui doit son nom aux roches rougeoyantes du massif des Albères, louvoie sur une trentaine de kilomètres avant de rejoindre l’Espagne, où elle se fait appeler Costa Brava. Une distance qui lui suffit à déployer monts et merveilles. La preuve en trois haltes immanquables.

Collioure, la muse des artistes

« Il n’y a pas en France de ciel plus bleu que celui de Collioure. Je n’ai qu’à fermer les volets de ma chambre et j’ai toutes les couleurs de la Méditerranée chez moi » disait Henri Matisse, qui y a posé les premiers coups de pinceau du fauvisme, en 1905. Véritable sommet d’inspiration, ce village de pêcheurs baigné de lumière a magnétisé nombre d’artistes, dont André Degain, Paul Signac ou encore Georges Braque. L’occasion de découvrir l’envers des plus grandes toiles du début du XXe siècle.

Banyuls-sur-mer, l’épicurienne

Cernée de coteaux qui s’étalent à flanc de collines face au bleu de la mer, Banyuls-sur-mer, outre ses paysages tout en contraste, doit sa réputation à son vin* doux, du même nom. En 1936, celui-ci fait partie des premières Appellations d’Origine Contrôlée (AOC). Un label auquel s’ajoute depuis 1962 la prestigieuse appellation « Grand cru ». Il faut dire qu’ici, la viticulture est érigée au rang d’art. Un illustre savoir-faire importé par les Phéniciens, au VIIIe siècle. Fort de cet héritage, le village s’est également spécialisé dans la confection de vinaigre, dont les notes corsées sont obtenues par fermentation du précieux breuvage. De quoi mettre les palais en émoi.

Cerbère, la dernière exhalation de la côte Vermeille

Sise à la frontière espagnole, Cerbère constitue l’ultime étape de notre périple. Si la côte Vermeille prend ici sa retraite, elle le fait avec une grâce inégalée. Les collines emmitouflées de verdure et les falaises rocheuses plongent tête-bêche dans les eaux azuréennes, offrant des panoramas à couper le souffle. Surtout lorsqu’on les contemple depuis le Cap Cerbère, dominé par le phare éponyme. Un belvédère naturel au sommet duquel, la Costa Brava dévoile ses premiers atouts.

* L’abu d’alcool est dangereux pour la santé. Á consommer avec modération.