Couverte à plus de 30 % de son territoire par la forêt (dont 63 % dans l’Ardenne belge), la Wallonie prône la sauvegarde d’une biodiversité renaissante et le respect d’un patrimoine riche.

Voyage en territoire préservé ou l’abondance au naturel

Malmenée par l’homme à plusieurs périodes de l’histoire, aujourd’hui la forêt wallonne progresse de nouveau. Un mouvement ancré depuis plusieurs années qui prend encore de l’ampleur, avec une sensibilisation accrue à la préservation de l’environnement, notamment auprès des plus jeunes. Entre feuillus et résineux, c’est tout un écosystème de végétaux et d’animaux qui s’épanouit désormais dans les forêts ou les parcs naturels. Comme celui de Lesse, dans la région de Namur, où l’on peut observer bouquetins, aurochs, bisons, ours… et même des loups ! Une forêt luxuriante, en harmonie avec la campagne et les villes qui l’entourent.

La Wallonie, ou le règne de la petite reine

Sillonner la Wallonie c’est aller à la découverte de Tournai, Mons, Namur, Liège… des villes au charme simple, bien que chargées d’histoire et d’un patrimoine riche. Des villes authentiques et chaleureuses aux spécialités gastronomiques variées, qu’il faut savoir visiter sans se presser. Pour cela, rien de mieux que d’enfourcher un vélo, à la manière d’Eddy Merckx, un des plus grands cyclistes de l’histoire. Véritable star nationale, autre fierté de la Belgique, si vous n’avez pas son endurance, pas de panique ! Vous pourrez toujours faire la visite à votre rythme, en empruntant un des 9 parcours aménagés par le réseau RAVeL. Ce « Réseau Autonome des Voies Lentes » propose plus de 1300 km de voies vertes réservées aux cyclistes, randonneurs, cavaliers... et à tous ceux qui prennent le temps de découvrir la nature au plus près. Si vous passez à Louvain-la-Neuve, près du Parc de la Source, faites un détour par le Musée Hergé, saluer l’autre star de la Belgique.