Vous vous y baignez, vous y faites de la plongée, vous bronzez le long de ses plages mais que savez-vous vraiment de l’océan Atlantique ? Á l'occasion de la journée européenne de la mer, nous levons le voile sur cette nappe d’eau qui borde, entre autres, la côte ouest de la France, en vous révélant 5 infos incontournables.

Un océan à l’épreuve des superlatifs

Avec une superficie de 106 millions de kilomètres carrés, ce qui représente environ 165 fois celle de la France, l’océan Atlantique est le deuxième plus grand après le Pacifique. Une immensité qui s’étend, en moyenne, sur une largeur de 5 000 kilomètres.

D’un extrême à l’autre

D’une profondeur moyenne de 3 926 mètres, l’océan Atlantique bat tous les records dans les Caraïbes, où il atteint les 8 000 mètres. Une profondeur abyssale qui contrebalance avec celle de la région de la Manche, qui peine à dépasser les 200 mètres.

Une nappe d’eau ancestrale

Il y a 180 millions d’années, la Pangée, supercontinent qui rassemblait toutes les terres émergées, se fragmente, entraînant la séparation des continents africain et sud-américain mais aussi eurasien et nord-américain. C’est la naissance de l’océan Atlantique.

Un océan bien irrigué

L’océan Atlantique reçoit constamment de l’eau douce en provenance directe des plus grands fleuves de la planète. L’Amazone, le Saint-Laurent, le Niger, le Congo, le Paraná, la Loire ou encore le Tage, tous se jettent dans ses flots.

Un courant océanique tout-puissant

En transportant les eaux chaudes de la Floride vers les latitudes nord de l’océan Atlantique, le Gulf Stream fait preuve d’une puissance incroyable, estimée à un million de milliards de watts. Si l’on utilisait seulement 1/1000 de son énergie, en la convertissant en électricité, on couvrirait environ un tiers des besoins du « Sunshine State ».