Lorsque nous partons en forêt ramasser des champignons, nous récoltons en réalité des sophomores. Il s’agit de leur partie visible, celle qui produit les cellules reproductrices appelées spores. Le vrai champignon se cache, lui, dans le sous-sol où il déploie de longs filaments : le mycélium. Les champignons, des formes de vie fascinantes qui possèdent bien des vertus.

Certains champignons vivent en symbiose avec les arbres...

Appelés champignons mycorhiziens, ils se rencontrent au pied des grands feuillus avec lesquels ils entretiennent une étroite relation. Grâce au mycélium, ces derniers puisent des sels minéraux et de l’eau qu’ils échangent avec les racines des arbres. En contrepartie, les végétaux leur fournissent des sucres et des protéines. Éléments indispensables produits via le processus de photosynthèse, dont les champignons ne sont pas capables.

… d’autres régénèrent les sols

On parle alors de champignons saprophytes. Leur préférence ? Les organismes morts, comme les branches ou les feuilles, qu’ils transforment en humus favorisant ainsi le retour à la terre des éléments nutritifs et donc la régénération des sols. Des vrais as du recyclage !

Ils servent de nourriture à la faune

Le mycélium est l’aliment favori des micro-organismes dits mycétophages, c’est-à-dire qui se nourrissent de champignons. Quant aux sophomores, eux, ils font le bonheur des mammifères, comme les cerfs et les sangliers, mais aussi des gastéropodes et des insectes. Un véritable festin pour la biodiversité forestière.

Ils offrent l’hospitalité à certains insectes

Le mycélium ne se contente pas de nourrir certains insectes. En effet, il les héberge. En ce sens, il participe à la pérennité de la biodiversité forestière puisqu’il facilite sa survie.

Ils constituent une richesse biologique

Avec plus de 100 000 espèces de champignons répertoriées en 2015, et un nombre total estimé entre 5 et 10 millions (beaucoup restant à découvrir), ces derniers constituent l’un des piliers de la biodiversité mondiale. Un trésor dont de nombreux secrets restent encore à découvrir.