Dernier angle du triangle d'or de la Flandre, Gand rejoint avec Anvers, réputée pour son dynamisme artistique et Bruges, la “Venise du Nord”, le rang des joyaux urbains de la Belgique. Cette ancienne cité drapière, qui connut son apogée aux 14e et 15e siècles, garde encore aujourd'hui de nombreuses empreintes de son prestigieux passé.

Du quartier médiéval récemment restauré, au parc de la Citadelle, en passant par les bords de la Lys, la déambulation devient un véritable voyage spatio-temporel… Entrer dans le château des Comtes, observer le dragon surplombant la tour du beffroi, tomber en pâmoison devant le tableau de L’agneau mystique de la cathédrale Saint-Bavon, un polyptyque de 24 tableaux peints en 1432 par les frères Van Eyck. De ponts en ruelles pittoresques où se dressent d’anciennes maisons du Moyen Âge, on se promène à Gand comme dans une parenthèse suspendue. Heureusement, de temps à autres, les sonnettes du tramway nous ramènent à la réalité. Et nous rappellent que Gand est aussi une ville moderne, vivante et gastronome, où la jeunesse remplit les bancs, notamment, de l’Académie royale des beaux-arts de Gand, l’une des plus anciennes écoles d'art de Belgique.

À tous les voyageurs en quête de dépaysement, Gand vous ira comme un gant !