« Bonito é muito bonito », s’exclament les Brésiliens. Comprenez « Bonito est très belle ». Et pour cause, très tôt consciente des enjeux écologiques qui pèsent sur son environnement, la cité brésilienne a été l’une des premières à se tourner vers le tourisme responsable, instaurant, notamment, des quotas de visiteurs et la présence obligatoire d’un guide lors des excursions. Aujourd’hui, véritable référence en la matière, elle attire les amoureux de nature virginale.

Bonito, la nature à l’état pur

Oubliez la tumultueuse Rio de Janeiro, son carnaval et ses timbales. Sise à plus de 1600 kilomètres à l’ouest de la capitale brésilienne, Bonito, elle, vous fait vibrer au rythme de la nature. Ici, vous l’aurez compris, pas question de flâner dans les rues de la ville car la véritable richesse de cette dernière se situe en périphérie. Et cela commence par le parc naturel de la Serra da Bodoquena. Un massif calcaire, dont le carbonate de calcium a infiltré le sous-sol régional conférant à l’eau une transparence inégalée. Couvrant près de 76 000 hectares, cette immensité étire ses sommets, ses canyons et ses cours d’eau à perte de vue. Un dédal de roche et de végétation au coeur duquel le Brésil sauvage et préservé se livre sans retenue. Spectacle époustouflant que viennent ponctuer le cris des oiseaux. Plus au nord, se trouve le Parque das cachoeiras, « le parc des cascades » en français. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un lieu onirique où les chutes d’eau vous encerclent de toute de part pour des baignades inoubliables.

Bonito, ce sont aussi des grottes parmi les plus subjugantes au monde. En témoigne la gruta do lago azul. Jonchée de stalactites, cette cavité, large de 60 mètres abrite un lac d’un bleu intense. Si la baignade y est interdite, la contemplation de ce dernier reste une aventure en soi. Surtout quand la lumière naturelle se faufile dans la grotte, intensifiant les nuances de l’eau. Les plus aventuriers se frotteront, eux, à l’abîme d'Anhumas. Après une descente en rappel de 72 mètres, ils découvriront un lac souterrain dissimulant des formations rocheuses hautes d’une vingtaine de mètres de hauteur. Des cônes géants entre lesquels les plongeurs, munis d’un certificat, peuvent se faufiler.

Randonnées sportives, balades revigorantes, baignades paisibles… Bonito multiplie les possibles pour des expériences en communion avec la nature.