Suspendu au massif des Maures, dans le département du Var, Bormes-les-Mimosas contemple la mer. Face à lui, les îles d’Hyères adoucissent, de leurs courbes, l’imperturbable linéarité de l’horizon bleuté. Un panorama à la hauteur de ce village, dont les charmes imprègnent la moindre ruelle.

Cité provençale par excellence

Toits en tuiles roses, bâtisses en pierre blanchies par le soleil, demeures colorées, places ombragées, clapotis de fontaine… Bormes-les-Mimosas incarne à la perfection le village provençal tel qu’on se l’imagine. Un univers pittoresque digne de Marcel Pagnol au milieu duquel s’élèvent des vestiges datant du 12ème siècle. Cet héritage est, d’ailleurs, si bien préservé que 5 édifices figurent aux Monuments historiques et 60 à l’Inventaire général du patrimoine culturel. Entre le château des Seigneurs de Fos, qui domine le village depuis le 13ème siècle, la chapelle romane Saint-François de Paule érigée au 18ème siècle ou encore les cuberts médiévaux, ces passages couverts qui passent sous les maisons pour relier les rues entre elles, plus de 2 400 ans d’histoire s’écrivent sous les yeux des visiteurs. De quoi donner le tournis. Pour y remédier, rien de tel qu’une pause sur la place du Lou Poulid Cantoun, incontestablement la plus typique du village.

Pépinière à ciel ouvert

Bormes-les-Mimosas, comme son nom l’indique, c’est aussi ces boutons d’or qui fleurissent chaque année entre le 15 décembre et le 15 mars, embaumant les ruelles de leurs suaves essences. Plus de 90 espèces sont recensées dans le village qui sert de porte d’entrée sur la route du Mimosa. Une particularité due, notamment, aux 300 jours de soleil qui inondent chaque année la commune, condition climatique indispensable à l’épanouissement de cet arbre originaire d’Australie. Grâce à sa douceur ambiante et à sa luminosité, Bormes voit également fleurir 700 autres espèces, venues des quatre coins de la planète. Acacias, eucalyptus, hibiscus, bougainvilliers ou encore glycines parent les lieux d’un manteau floral aussi parfumé que coloré. Une exception botanique qui exhale dans l’enceinte des nombreux jardins publics. Immanquable, le parc Gonzalez est une ode à l’Australie. Couronné jardin remarquable, ce dernier vous transporte au coeur du continent rouge pour une épopée sensorielle dont seul Bormes-les-Mimosas a le secret.