Ils gravitent à des années-lumière au-dessus de nos têtes, suscitant nombre de fantasmes mais aussi… de confusions ! Petit précis d’astrologie à lire avant de lever la tête vers la voûte étoilée !

Astéroïde VS comète

Agglomérat de roche, de métaux et de glace, les astéroïdes gravitent entre Mars et Jupiter, dans ce que l’on appelle « la ceinture d’astéroïdes principale », située entre 330 et 500 millions de kilomètres du Soleil. De forme irrégulière, ces derniers ont un diamètre compris entre quelques mètres et plusieurs kilomètres. Cérès, le premier astéroïde découvert en 1801, est le plus imposant connu à ce jour avec un diamètre de 940 kilomètres. Au-delà de 1 000 kilomètres, on parle alors de planète naine.

Constituées de glace, de métaux, de méthane mais aussi d'ammoniaque, les comètes s’emmitouflent, elles, dans un nuage de gaz, appelé “chevelure” ou “coma”. Á proximité du Soleil, elles se dotent d’une queue faite, également, de gaz et de poussière, pouvant atteindre des millions de kilomètres. Il s’agit de cette fameuse traînée lumineuse que l’on peut observer à l’oeil nu dans le ciel lorsqu’une comète passe près de notre astre. Comme la célèbre comète de Halley, qui met 76 ans pour tourner autour de ce dernier. D’après diverses hypothèses scientifiques, les comètes se seraient formées en même temps que le système solaire, il y a 4,6 milliards d’années.

Météoroïde VS météore VS météorite

On parle de météoroïdes lorsqu’il s’agit de débris, mesurant d’un kilomètre à quelques millimètres, provenant d’un astéroïde ou d’une comète. Ils sont si petits qu’ils sont généralement aspirés par le champ gravitationnel des planètes ou de leurs satellites. Parfois, certains se désagrègent même littéralement.

Quand un météoroïde parvient à pénétrer l’atmosphère terrestre, il devient un météore. Plus il est imposant, plus il va générer une lumière visible depuis la Terre en se consumant. C’est ce que l’on appelle : une étoile filante. Enfin, si un météore sort indemne de sa chute atmosphérique et touche le sol terrestre, il est alors appelé météorite.