Située à environ 200 kilomètres au nord de la charmante Dubrovnik, Split écrit son histoire sur les berges de l’Adriatique, depuis le Ier siècle. Riche de magnifiques monuments, celle-ci propose toutefois bien d’autres activités. Car plus qu’un musée à ciel ouvert, il s’agit avant tout d’une ville plurielle et dynamique.

Jour 1 : se cultiver dans le palais de Dioclétien et la vieille ville

Split a la particularité de s’être d’abord développée dans l’enceinte d’un palais, construit entre 204 et 305 par l’empereur Dioclétien. Aujourd’hui encore, des habitants résident dans ce gigantesque bâtiment, en pierre blanche de Brač, de 39 000 mètres carrés. Avec ses colonnes corinthiennes, ses arches, ses ajouts vénitiens ou encore gothiques, cet ensemble merveilleusement conservé retrace le passé de la cité. Plusieurs civilisations se sont en effet succédées à sa tête, d’où ce mélange des styles, visibles même hors des murs du palais. Il faut s’aventurer dans les ruelles du vieux Split pour découvrir les palais vénitiens, comme sur la place Trg Republike, viennois ou encore baroques.

Jour 2 : déambuler sur la colline Marjan

Direction l’ouest de la ville où s’élève les 178 mètres de la colline Marjan. Emmitouflée de pins d’Alep, de lauriers roses, de cyprès, au milieu desquels elle dissimule nombre de petites églises, cette éminence de 340 hectares est le refuge des Splitois en quête de nature. Les habitants viennent se promener à travers ses sentiers, faire leur jogging, du tennis ou encore pique-niquer. Un lieu de détente loin de la vie urbaine et pourtant si proche. D’ailleurs, il suffit de monter jusqu’à son belvédère pour avoir une vue imprenable sur Split et l’Adriatique.

Jour 3 : s’alanguir sur les plages de la ville et flâner le long de la Riva

Léchée par l’eau turquoise de la mer Adriatique, Split déroule de longues plages de sable fin et de galets. Bačvice, Trstenik, Žnjan, Bene.... Autant de possibilité de profiter des joies de la baignade et du farniente. Une parenthèse ensoleillée que l’on referme avec une balade le long de la Riva. Cette promenade en front de mer se parcourt aussi bien à pied qu’en vélo. Bordée de palmiers et de terrasses, elle est le lieu idéal pour prendre un verre ou mieux un café. Car sachez que la Croatie a érigé la dégustation de l’or noir au rang de tradition nationale.