Avec des températures moyennes oscillant entre -5°C l’hiver, et 20°C l’été, la plus septentrionale des capitales du monde, juste derrière la belle Reykjavik et ses paysages grandioses, offre un climat plutôt doux compte tenu de la latitude. Aucune excuse donc pour ne pas la parcourir à pied et se laisser happer par la beauté de ses rues et quartiers, sans oublier la célèbre place du Marché, ouverte sur le Golfe de Finlande.

La richesse d’un passé tumultueux

Souvent recouvertes d’une épaisse couche de neige et réputées particulièrement propres, les villes nordiques peuvent paraître aseptisées. Un séjour à Helsinki convaincra les plus sceptiques du contraire, la capitale finlandaise abritant de nombreux témoignages d’un passé tumultueux. L’incontournable place du Sénat en est une magnifique preuve et l’un des symboles de la ville. Erigée en plein cœur d’Helsinki, elle constitue un excellent point de départ pour une visite de la capitale et abrite notamment la cathédrale luthérienne Tuomiokirkko. Un bâtiment majestueux d’inspiration slave, édifié sous l’occupation de la Russie tsariste et qui rappelle l’autre cathédrale de la ville, l’orthodoxe Uspenski aux briques rouges et coupoles dorées.

Le design comme leitmotiv

Niché dans le ventre d’Helsinki, le Design District est un passage obligé de la ville. Les petites boutiques de design y côtoient de grandes enseignes mondialement reconnues, le long d’une vingtaine de rues enveloppant le Design Museum. Un arrêt au musée est d’ailleurs fortement recommandé pour quiconque souhaite profiter de cette escapade finlandaise pour peaufiner sa connaissance du design nordique, entre histoire et expositions temporaires. D’autres monuments sont également particulièrement représentatifs du style finlandais, à l’instar du Kiasma, le musée d’art contemporain, élaboré à base d’un matériau si clair, que la pâle lumière du nord s’y reflète à toute heure du jour. Des jours dont les durées sont extrêmement variables, oscillant entre environ 7 heures en hiver et jusqu’à 24 heures à la mi-juin. Une période exceptionnelle où l’on peut observer le magnifique phénomène des nuits claires, sublimé par le fameux soleil de minuit.

Enfin, il serait dommage de ne pas s’aventurer sur les différentes îles qui composent la capitale et notamment sur celle de Suomenlinna dont la forteresse maritime bâtie au XVIIIe siècle est aujourd’hui classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Plus modeste, l’île de Lonna offre un magnifique spot gastronomique depuis son restaurant avec vue sur la mer. On s’y arrête pour goûter le hareng local avant de prolonger le voyage jusqu’à Tallinn, capitale estonienne profondément ancrée dans ses traditions et située de l’autre côté de la mer Baltique.