Sise à l’extrême sud du Péloponnèse, face à la péninsule d’Épidaure Limira, l’île d’Elafonisos a tout d’une parenthèse insulaire enchantée.

Repaire des pirates aux XVIe et XVIIe siècles, cette pépite de 20 kilomètres carrés s’est depuis assagie. Aujourd’hui, seule la beauté de ses plages secoue les visiteurs. Avec leurs tapis de sable doré et leurs eaux turquoise, celles-ci sont régulièrement citées parmi les plus belles de toute la Méditerranée. Notamment, celle de Simos avec ses dunes bordées de cèdres centenaires et son bras de terre qui se jette dans la mer. Mais il ne faudrait pas oublier celle de Kato, de Lefki ou encore de Panagia Kato Nissi. Autant de petits coins de paradis où ne rien faire devient une injonction. À l’heure où le soleil tire sa révérence, c’est vers Chora qu’il faut se rendre. Principal village de l’île, celui-ci abrite un port où mouillent encore de traditionnels bateaux de pêche. Idéal pour des promenades nocturnes pleines de charme.