Parmi les plus célèbres constellations qui illuminent la Voie lactée, il y a bien sûr la Grande Ourse et sa consoeur la Petite Ourse mais aussi, Cassiopée. Facilement reconnaissable grâce au W que forment ses cinq étoiles les plus brillantes, cette dernière attire l’oeil des néophytes comme des experts. Lumière sur ce mythique objet céleste.

Connue depuis l’Antiquité, Cassiopée, comme nombre de constellations, est intimement liée à la mythologie grecque. Il se raconte, en effet, qu’une reine éthiopienne du même nom se fit connaître pour sa suffisance et son orgueil. Un jour, alors que la souveraine affirma que sa beauté et celle de sa fille Andromède dépassaient celle de toutes les Néréides réunies, des nymphes aquatiques, celle-ci s’attira les foudres de Poséidon. Agacé par sa vanité, le dieu de la mer envoya un monstre marin ravager les côtes de son pays. Une seule solution pour éviter la catastrophe : sacrifier la jeune Andromède. Cette dernière fut donc attachée à une falaise, attendant d’être dévorée par la créature. Heureusement, Persée fit son apparition et pétrifia le monstre, sauvant in extremis la demoiselle. À sa mort, la reine Cassiopée fut changée en constellation par les dieux et condamnée à tourner éternellement autour du pôle nord. Une façon de rappeler aux mortels que l’orgueil est un vilain défaut.