Pays d’Europe du sud à l’histoire riche et mouvementée, le Monténégro mêle des origines serbes, croates, russes, mais aussi italiennes et albanaises. Un éventail de communautés que l’on retrouve dans l’assiette avec une cuisine composée à la fois de plats en sauce riches en calories et de recettes légères typiquement méditerranéennes.

À l’intérieur des terres, la richesse des plats d’hiver

Au cœur de cet état montagneux, la tradition culinaire se compose principalement de crème fraîche, yaourt, fromage de vache et surtout, d’un incontournable des garde-manger, le Kajmak. Ce fromage jeune de brebis est un classique de la gastronomie du pays. Grands amateurs de viande, les Monténégrins sont friands du célèbre jambon fumé de Njegusi mais aussi de viandes séchées, saucisses et autres feuilles de chou farcies de viande hachée et de riz qu’ils consomment principalement en début de repas. Parmi les curiosités culinaires de ce pays aux paysages surprenants, le chevreau fourré au poulet et agrémenté de miel est une expérience à ne pas manquer.

Sur le littoral, la finesse des recettes méditerranéennes

Comme à Perast, joyau, des bouches du Kotor fortement imprégné de la tradition vénitienne, les restaurants des villes et villages de la côte proposent une cuisine aux inspirations méditerranéenne et italienne. La plupart d’entre eux exposent la pêche du jour dans de grandes vitrines réfrigérées : rougets, dorades, cageots, mulets, maquereaux ou encore bonites selon la saison, vous n’aurez que l’embarras du choix. Ces plats composés de produits de la mer grillés au feu de bois et de légumes assaisonnés de romarin, d’ail et d’huile d’olive fleurent bon la grande bleue. Vous trouverez même des ragoûts de poissons de roche qui vous rappelleront les saveurs provençales de la bouillabaisse, à moins que vous ne préfériez vous délecter d’une succulente pizza.

La culture de l’en-cas

Quelques amis autour d’une table, un bel après-midi d’été ou une soirée d’hiver et voilà qu’un repas sur le pouce s’improvise. Sur la table, la srpska zakuska : différents types de jambon de porc ou de bœuf, du paprika, des oignons et des œufs durs. Accompagnez le tout d’un vin de pays, d’une bière locale (niksicko) ou d’un cognac monténégrin* et savourez des instants authentiques au cœur des Balkans.
Envie de sucré ? Les baklavas, eux, s’apprécient avec une tasse de thé à l’heure du goûter. Ces pâtisseries, semblables aux gâteaux orientaux, sont des feuilletés fourrés de fruits à écale ou de raisins secs. Bonne dégustation !

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.