Si on vous dit Nouvelle-Zélande, vous répondez haka, kiwis ou encore moutons. Aussi célèbres soient ces symboles à travers le monde, sur « la terre du long nuage blanc », ils se font pourtant voler la vedette par un emblème bien plus populaire : la fougère.

Dans les épaisses et luxuriantes forêts néo-zélandaises, plus de 1 200 types de fougères, pour beaucoup endémiques, sont recensés. Une diversité végétale dont une espèce, en particulier, a su tirer sa feuille du jeu. La Cyathea dealbata, aussi appelée fougère argentée en raison de la couleur de ses reflets, fait partie intégrante de l’identité nationale. Ornant les armoiries du pays, les pièces de 1 dollar néo-zélandais mais aussi les maillots des célèbres All Blacks, ce végétal a pris racine dans la vie quotidienne des habitants comme dans les mythes et les croyances séculaires. Une légende maorie est ainsi consacrée à cette fougère, dont les jeunes pousses, appelées « koru », évoquent la force et la paix. Pas étonnant que cette dernière soit si appréciée !