Les promenades le long de la Pointe du Grouin touchent à l’enchantement universel. Les cheveux au vent et les joues roses, vous sentez les bienfaits de la nature s’emparer de votre corps. En effet, les instants aussi revigorants sont rares. À chaque ligne sinueuse, les paysages changent, ici une bande de sable dégagée à marée basse et là un éperon rocheux qui revêt son manteau aquatique au fur et à mesure que l’eau monte. Par temps clair, le Mont Saint-Michel émerge de la baie pour asseoir définitivement sa majesté. Simplement voilé çà et là par une branche d’ajonc, un arbuste typique de la Bretagne, qui obstrue délicatement la vue. Une fois arrivé à la Pointe, une impression de bout du monde s’échappe de notre imagination pour tenter de pousser notre regard au-delà de l’horizon. Si les contours de la ligne ne se dessinent pas clairement, tous les quatre ans, la Pointe du Grouin sert de ligne de départ à la célèbre la Course transatlantique en solitaire, la Route du Rhum. De quoi poursuivre le fil de son imaginaire en rêvant de monter à bord des bateaux.