Parce qu’en marchant, l’esprit vagabonde au fil des pas, pourquoi ne pas mettre à profit ces moments de liberté pour réfléchir à de grandes causes ? Une noble activité à laquelle la Suisse tente de convertir les randonneurs via le chemin des philosophes.

C’est dans le canton des Grisons, non loin du village de Sils Maria passé à la postérité grâce au film du même nom d’Olivier Assayas, que prend place cet itinéraire pas comme les autres. Aux abords du Muottas Muragl, sommet culminant à 2 454 mètres d’altitude, les marcheurs sont invités à contempler le paysage alpin mais aussi… à méditer. Et pour cause, entre la vue saisissante sur la vallée de l’Engadine, les lacs glaciaires et les sommets coiffés de neige, une dizaine de panneaux, affichant les pensées des plus penseurs, se dressent devant eux. L’occasion d’entamer une réflexion en compagnie de Nietzsche, Sartre ou encore Socrate, tout en prenant conscience de la beauté naturelle des lieux.