Le parcours du marathon du Médoc - ou marathon des châteaux du Médoc - prend son départ à Pauillac, situé à 50 kilomètres de Bordeaux et de son emblématique place de la Bourse. Constitué de quelque 42,195 kilomètres, soit la distance réglementaire d’un marathon, celui du Médoc est néanmoins considéré comme étant « le plus long du monde ». Et pour cause, de nombreux arrêts sont prévus le long de ce beau circuit à travers les plus célèbres appellations du vignoble bordelais dont Pauillac bien sûr, mais aussi Médoc, Haut-Médoc ou encore Saint-Estèphe.

Une course entre vin, huîtres et entrecôtes

Et si la région recèle de magnifiques paysages et de châteaux célèbres, dont certains ouvrent leurs portes spécialement pour l’occasion, ce qui fait avant tout la réputation de ce marathon, ce sont les animations disséminées sur le parcours et l’atmosphère qui y règne. Pour commencer, peu avant le départ, un spectacle est toujours proposé par les organisateurs. Des dizaines de milliers de participants s’élancent ensuite sur la piste dont de nombreux étrangers et une grande majorité (près de 90%) déguisés, en accord avec le thème annuel. Kilomètre après kilomètre, c’est une succession d’orchestres, de ravitaillements (dont un buffet à volonté), mais aussi et surtout, de points de dégustation. En tout, une vingtaine de domaines proposent aux coureurs une mini-halte oenologique, soit environ une tous les deux kilomètres. Mais la plus grande curiosité se situe certainement en fin de parcours. Le kilomètre 38 est célèbre pour sa dégustation d’huîtres, quand des entrecôtes sont proposées à deux kilomètres de l’arrivée. Les premiers n’y ont néanmoins pas droit, et c’est certainement mieux pour leur performance, mais les participants suivants peuvent s’en donner à cœur joie.

Á l’arrivée, à Pauillac, chaque valeureux sportif/amateur de grands crus se voit remis un sac à dos comprenant la médaille traditionnelle accompagnée d’une bouteille… de vin ! Quant aux grands vainqueurs, il ne leur est pas remis de prix financier, mais leur poids en vin. Les plus rapides et retardataires ont également la possibilité de (re)découvrir à un rythme plus tranquille le parcours et les châteaux en participant à « la marche du marathon », elle aussi agrémentée de dégustations et qui a lieu le lendemain de la course. Une merveilleuse idée dont l’édition alsacienne remporte également un franc succès et propose de découvrir les magnifiques vignobles du royaume des cigognes blanches.

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Á consommer avec modération