Thym, laurier, ciboulette, persilDès l’arrivée du printemps, ces herbacés libèrent leurs essences odorantes comme pour mieux nous rappeler de les cueillir. Car c’est sans doute dans nos assiettes que ces dernières révèlent tous leurs pouvoirs, rehaussant chacune de nos recettes, de la simple salade au plus délicat des mets. Des indispensables du jardinage et de la gastronomie appréciés depuis l’Antiquité.

Une brève histoire des herbes aromatiques

Dès l’an 3000 av. JC, des textes chinois mentionnent l’utilisation des herbes aromatiques pour leurs vertus médicinales. Des propriétés louées également par les Égyptiens, tandis que Grecs, Romains et Gaulois en font offrande aux dieux. Tout comme les Indiens qui dédient le basilic, herbe royale, au dieu Vishnou et Krishna. Si le commerce florissant des épices leur vole la vedette en Occident, celles-ci finissent par s’imposer comme une alternative moins coûteuse et tout aussi savoureuse. Au 7e siècle, Charlemagne en ordonne ainsi la culture dans tous ses jardins royaux. Perpétuée de façon plus ou moins assidue au fil de l’histoire, la plantation des herbes aromatiques s’est finalement imposée comme une véritable tradition aujourd’hui enracinée dans le coeur des jardiniers en herbe comme des plus aguerris.

L’allier des cuisiniers

Si elles ornent et parfument à merveille les potagers, c’est en cuisine que les herbes aromatiques dévoilent leur caractère, comme le rappelle le gastro-botaniste François Couplan. Impossible de s’en passer, tant elles subliment les plats, apportant des notes tantôt anisées, à l’image du cerfeuil, ou encore citronnées comme la mélisse. Avec les herbes aromatiques, il y en a pour tous les goûts. Les plus courtisées : celles de Provence. Traditionnellement, cette appellation regroupe la sarriette, l’origan, le romarin, l’herbe du souvenir, le thym, et le basilic. Un poème olfactif dont les essences promettent un bain de soleil. Véritable institution régionale, ces dernières ont d’ailleurs reçu la certification du Label Rouge européen, assurant aux consommateurs leurs origines méditerranéennes et leur qualité.

Aussi belles que délicieuses, les herbes aromatiques font pétiller les yeux et danser les papilles.