C’est le gâteau le plus connu des portugais et des becs sucrés voyageurs : les pastéis de nata. Ce petit flan pâtissier servi chaud avec de la cannelle et un nuage de sucre glace ravit les gourmets du monde entier qui viennent faire escale au Portugal. Mais la seule façon de déguster le véritable pastel est de se rendre là où tout a commencé, direction la Fabrica de Pastéis de Belém, rue Belém à Lisbonne. C’est en 1837 que l’un des membres du monastère des Hiéronythes a eu l’idée d’y commercialiser cette recette inventée par les nonnes. Aujourd’hui, cette recette inimitable, précieusement gardée par les maîtres pâtissiers de la Frabrica de Pastéis de Bélem, est jalousée, sans compter le reste du pays, par le monde entier. Si ces confiseries sont désormais symbole de la gastronomie portugaise et présentes à tous les coins de rues, au même titre que les Azulejos, fleuron du patrimoine culturel, elles ne peuvent bénéficier de l’appellation « Pastéis de Belém » et sont donc connues sous le nom de pastéis de nata. Ce qui ne les empêche pas, par leur simple évocation, de mettre l’eau à la bouche des gourmands qui ont déjà succombé à ces délices sucrés.

Les meilleures pastéis se situent à quelques pas de la fameuse tour.