Imaginez-vous sur une couverture, un pull sur les épaules entouré d’une joyeuse bande de copains, de votre famille bien-aimée ou de votre amoureux dans un lieu où la quiétude a pris le pas sur l’agitation du dîner à la belle étoile.

Des étoiles de mer dans le ciel

Ce moment pourrait avoir lieu dans votre jardin bien sûr, surtout cet été annoncé comme exceptionnel par tous les scientifiques, mais il est des panoramas qui subliment l’instant comme au cap Fréhel en Bretagne, bercé pas le roulis des vagues. La côte Atlantique ne manque pas de décorums naturels pour célébrer le ciel, vous le découvrirez caché dans les marais salants de Noirmoutier qui de jour comme de nuit ont des airs farouches de far-west américain. Avant de s’enfoncer dans les montagnes françaises, un crochet par l’île de Sercq s’impose. Sachez que c’est l’un des ciels les plus dégagés, lorsque la météo le veut, pour admirer une tempête de météores. La raison vient sans doute du fait qu’aucune voiture ne circule sur cette île de poche qui ne dépasse pas les 5 km², ainsi la pollution n’obscurcit pas le ballet des étoiles. Du côté de la Méditerranée, la Presqu’île de Giens ou la Corse ont des paysages tels qui transcendent le ciel illuminé.

Toucher les étoiles à la montagne

La montagne, quant à elle, figure parmi les lieux sûrs pour contempler la pureté du ciel. Le Pic du Midi situé dans les Hautes-Pyrenées est un observatoire réputé, cependant dès que vous prenez de la hauteur, vous mettez les chances de votre côté pour exhausser vos vœux les plus fous à chaque passage d’une étoile filante. Chamonix ou encore le Parc régional du Queyras ont des vues imprenables sur le toit du monde.

Un dernier mot sur le ciel des DOM, à plusieurs milliers de kilomètres de la France métropolitaine, ils rivalisent de beauté dans un cadre où la puissance céleste est à son apogée.