Á plus de 800 kilomètres à l’est des célèbres pyramides de Gizeh, l’Égypte revêt un visage inattendu. Oubliez pharaons et autres momies car la véritable attraction de Dabab se situe vingt mille lieues sous la mer Rouge. Les profondeurs abyssales de cette station balnéaire abritent, en effet, une biodiversité d’une richesse aussi inouïe que celle des Philippines. Une vie aquatique foisonnante qui contraste avec la rudesse du désert alentour, dont les reliefs tourmentés ont façonné une toile de fond sous-marine hors du commun, pour une immersion inoubliable.

Sous le désert, la vie....

Á Dahab, il est bien sûr possible de lézarder sur les irrésistibles plages. D’ailleurs, c’est à la couleur de son sable chaud que cette petite ville doit son nom, ce dernier signifiant « or » en arabe bédouin. Il serait toutefois dommage de ne pas se mouiller, d’autant que l’eau turquoise, qui oscille entre 21 et 27 degrés toute l’année, réserve, ici, une surprise de taille : des fonds marins étourdissants de beauté. Plongeur chevronné ou grand débutant, chacun peut y trouver des sites adaptés à son niveau et en prendre ainsi plein la vue. Et pour cause, champs de coraux multicolores, dauphins, hippocampes, tortues de mer, murènes géantes et autres poissons exotiques louvoient à quelques mètres seulement des plongeurs. Une chorégraphie aquatique qu’il convient d’observer avec la plus grande discrétion au risque de troubler son fragile équilibre.

…. et un labyrinthe de roche

Á cette faune abondante s’ajoute une étonnante topographie. Les eaux azuréennes de la mer Rouge cachent, en effet, un entrelacs de grottes, de canyons et de cavités. Des lieux qui fascinent les plongeurs. À l’image du célèbre « Blue Hole ». Situé au nord de la ville, ce « trou bleu » de 150 mètres de largeur pour 130 mètres de profondeur justifie à lui seul une excursion à Dahab. Tapissé de corail, ce site est d’autant plus magnifique quand les rayons du soleil traversent la nappe azuréenne pour l’illuminer. S’ouvre alors devant les yeux des chanceux un gouffre béant de beauté. Si cette expérience magique est toutefois réservée à des plongeurs aguerris, les autres peuvent se consoler en admirant de sublimes clichés.