Á une centaine de kilomètres au nord de Split et de son palais, le parc national de Paklenica prend place au coeur du massif du Velebit, face au littoral. Si ce dernier présente une superficie relativement modeste, 96 kilomètres carrés, il surprend par la grandeur de ses paysages rocheux entaillés de grottes et de canyons abyssaux. Un lieu hors norme, repaire d’une riche biodiversité.

Entre décor vertigineux...

Signature visuelle du parc national de Paklenica, les formations karstiques se déploient à perte de vue. Entre pics rocheux qui s’élèvent vers les cieux et profondes failles qui lacèrent la terre, ce relief tourmenté se fait le terrain de jeu des alpinistes et des randonneurs en quête de sensations fortes. Mais aussi de points de vue étourdissants sur l'Adriatique. Pas moins de 400 sites dédiés à l’escalade et 150 kilomètres de sentiers balisés sont ainsi répertoriés. La confrontation avec l’Anića Kuk, véritable célébrité croate avec ses 700 mètres de hauteur, reste l’étape immanquable de toute visite du parc. Une muraille de pierre qui se partage la vedette avec les insondables - ou presque - canyons Velika Paklenica et Mala Paklenica. Á l’ombre de ces géants, se dissimule tout un entrelacs de grottes. Á l’image de celle de Manita Peć. Une cathédrale de pierre où les stalactites et stalagmites semblent se défier sous l’oeil des visiteurs.

… et sommet de biodiversité

Avec ses différences d’altitude et de climats, le parc national de Paklenica abrite une biodiversité très variée. Á commencer par la flore qui recouvre une grande partie des lieux. Mille espèces sont, en effet, recensées. Forêts de pins noirs, de chênes, de hêtres ou encore de chèvrefeuilles, constituent le refuge d’une faune tout aussi pléthorique. Cerfs, chevreuils, loups, belettes, renards roux, sangliers mais aussi ours y ont, entre autres, établi leur habitat. Une arche de Noé qui ne serait pas complète sans la présence des oiseaux. Avec 250 espèces de volatiles, dont 97 nicheuses, les scientifiques estiment que le parc abrite 52 % des espèces d’oiseaux présentes en Croatie. Une abondance qui lui a valu d’être déclaré réserve de biosphère par l’Unesco.