Promesse de quiétude : les côtes escarpées rendent l'accès aux Cinque Terre difficile, la voiture n'est donc pas la bienvenue et le lieu est ainsi sauvegardé. Les villages éloignés de 1 à 25 km sont reliés par un ruban ferroviaire qui laisse l'occasion de promener votre pensée dans le vert des montagnes ou de prendre les sentiers pédestres qui longent le littoral. Véritables balcons sur la Méditerranée, ces chemins offrent des panoramas imprenables, la via dell'Amore (le chemin de l'amour), creusée dans la roche, débute à Riomaggiore pour s'ouvrir sur les falaises bariolées de Manarola. Chaque ruelle est une incursion dans le théâtre quotidien des habitants qui donnent à ces terres une simplicité et une sérénité sans demi-mesure.

L'Italie rêvée et fantasmée

Là, comme souvent en Italie, les décors de cinéma s'enchaînent d'une terre à l'autre : les agricultures en terrasse à l'arrière-plan, Corniglia et sa minuscule place ornée de deux platanes, les petits ports de pêche de Monterosso ou de Vernazza figés dans le temps... vos photos ne manqueront pas de contrastes et rendront un vibrant hommage à l'esthétique italienne. Ces paysages renvoient à une sorte d'intime évidence, une impression réconfortante d'avoir toujours su à quoi s'attendre sans jamais y être allé, comme une vision éternelle et universelle.

À savoir sur le parc national du Cinque Terre :

• Superficie de 42,26 km²

• Le littoral s'étend sur 8 km

• 5000 habitants

• 7000 km linéaires de murs ont été construits pour supporter l'agriculture en terrasse

• Inscrit au patrimoine de l'Unesco depuis 1997