Terre de mythes et de légendes, les meilleurs atouts de l’Écosse sont sans conteste ses grands espaces dominés par une multitudes de montagnes qui ne demandent qu’à être gravies. Le pays compte d’ailleurs trois des meilleurs circuits de randonnées du monde et les marcheurs confirmés ne jurent que par les West Highland Way, Great Glen Way et Southern Upland Way. Loin d’être élitistes, la plupart des sentiers écossais sont à la portée de tous. De nombreux itinéraires se prêtent ainsi aux balades en famille, aux périples de plusieurs jours, ou encore aux explorations de quelques heures.

Les sept merveilles du monde… de la randonnée

Sommets urbains ou montagneux, vallons dissimulés et chemins côtiers se dévoilent au détour de ces randonnées qui offrent, chacune à leur manière, une vision unique du patrimoine naturel de cette région, qui n’est autre que la plus septentrionale du Royaume-Uni. Ainsi, le sentier du Viaduc de Glenfinnan guide-t-il les visiteurs sur les traces d’un clan Jacobite et jusqu’au fameux pont ferroviaire d'Harry Potter, dont de nombreuses scènes ont été tournées en terre écossaise, tandis que le chemin de l’Arthur’s seat propose l’ascension de l’une des sept collines emblématiques d’Edimbourg et son château hanté. À ces deux circuits s’ajoutent le célèbre West Highland Way mais aussi celui du Ben Nevis, emprunté, chaque année, par des milliers de visiteurs qui, au prix d’une marche réputée lente mais soutenue, atteignent les 1 345 mètres de la plus haute montagne du Royaume-Uni. Une fois au sommet, ils peuvent ainsi contempler un panorama à couper le souffle. Quant à Coire Gabhail, la balade est une immersion dans les vallées brumeuses et mystérieuses de l’Écosse, ces dernières contrastants avec la douceur côtière du chemin du Fife ou de la baie de Tobermory à Aros Park. Sept randonnées, sept merveilles, autant de raisons de découvrir ce mystérieux pays.

Le Munro Bagging, spécialité écossaise

Et pour pimenter un peu la visite, pourquoi ne pas s’adonner au Munro Bagging ? Le terme Munro désigne les montagnes écossaises s’élevant à plus de 915 mètres. Le pays en compte 282 et le premier homme à les avoir étudiées et répertoriées est un certain Sir Hug T Munro. Pratique populaire qui, outre son côté ludique, permet également à certains marcheurs de récolter des fonds pour des œuvres caritatives, le Munro Bagging consiste à « couronner » les Munros les uns après les autres en atteignant leur sommet. Le record est détenu par Stephen Pyke qui accomplit l’exploit en 39 jours, 9 heures et 6 minutes. Prêt à relever le défi ?