À défaut d’être le bout du monde, pour les gens du coin, Tofino n’est autre que « la fin de la route ». Celle qui part de Victoria et traverse l’île sauvage de Vancouver jusqu’à son extrême pointe occidentale.

L’été, les lieux sont réputés pour la qualité de leurs plages où les surfeurs s’accroupissent près de leur planche, guettant la houle. Ce petit coin de paradis est également l’un des meilleurs sites d’observation des baleines du continent, notamment au mois de mars, quand près de 20 000 cétacés effectuent leur migration le long de la côte ouest. L’hiver, changement de décor. La nature reprend ses droits et de spectaculaires orages éclatent au large de la station balnéaire où le temps semble soudainement figé.