C’est aux premières lueurs du jour que les eaux commencent à frémir. Petit à petit, les barques se regroupent, s’entrechoquent même parfois, garnies de produits frais aux couleurs éclatantes. Les marchands attendent patiemment les clients et il faut être très matinal pour saisir toute la beauté de ces lieux de rencontre avant qu’ils ne soient pris d’assaut par une horde de visiteurs, locaux ou étrangers. Typiquement asiatiques, les marchés flottants ont fait la célébrité de bon nombre de pays dont la Thaïlande, pays de l’éléphant blanc.

Damnoen Saduak, le plus grand marché thaïlandais

A 80 kilomètres de Bangkok se trouve le village de Ratchaburi. Un lieu sans grand intérêt touristique, si ce n’est son marché flottant, le plus important du pays et le plus célèbre. Rançon de la gloire, le lieu a dû être déplacé afin de faire face à l’afflux de visiteurs et compte aujourd’hui de nombreux détracteurs. Il n’en reste pas moins un lieu tout à fait impressionnant dont l’exploration peut être très agréable, avant 9 heures du matin. Au côté des marchands de fruits, légumes ou beignets, de nombreuses barques se sont spécialisées dans la vente de souvenirs. Une expérience plus authentique est néanmoins possible, en plein cœur de Bangkok. C’est là que se trouve le marché de Taling Chan, plus préservé, où l’on prend volontiers le temps de s’attabler à proximité des restaurants-barques pour y savourer de succulents plats traditionnels.

Caï Rang, perle du delta du Mékong

D’une longueur de près de 5 000 kilomètres, le Mékong traverse de nombreux pays, de la Chine au Viêtnam. Son delta est particulièrement prisé des visiteurs qui aiment en admirer la beauté mais aussi visiter ses marchés flottants. Le plus grand, celui de Caï Rang, propose une variété exceptionnelle de fruits et légumes frais et déborde sur la terre ferme. C’est néanmoins bel et bien sur l’eau qu’a lieu le plus beau des spectacles, celui des embarcations, petites et grandes, convergeant au rythme des transactions. Car si certaines barques sont chargées d’essence, épices, produits de pharmacie ou de première nécessité, d’autres pratiquent la vente en gros à destination de marchands, exportant les produits à bord de leurs jonques, parfois jusqu’au Cambodge ou en Chine.

Sur le Lac Inle, le marché des cinq jours

Connu pour ses pêcheurs équilibristes, le lac Inle, en Birmanie, est aussi le lieu de rendez-vous et de réapprovisionnement des nombreuses tribus qui peuplent ses berges ainsi que les territoires plus reculés. Ici, le marché dure cinq jours et se déplace toute l’année de village en village, afin que chacun puisse non seulement acheter mais aussi vendre toute sorte de produits.